Cyber Pute sur Second Life ou Audiotel Rose dans ma Cuisine ?

Chacun son avatar ! Mais tôt ou tard il faudra payer.Sa schizophérénie de porn addict polymorphe et son loyer…il faudrait arrêter de consommer
mais bon quand la soupe cuit et quand le canapé grince et quand on entend Courbet derrière , on comprend que l’audiotel Rose est le dernier sursaut poétique.
On a testé l’audiotel délocalisé sur ARRAS…

On loue un numéro facilement, on trouve un job d’hotesse facilement , on se fait facilement arnaquer car souvent c’est un mode de rémunération au volume d’appels traités quand on bosse à domicile alors forcément le CDI n’est pas l’idéal pour le boss…plutôt freelance mais là pas de congés maternité pour les hotesses.Vive le néo-prolétariat ! Après tout la délocalisation , c’est une affaire de temps et d’orientation sexuelle et de géopolitique.

La force de l’audiotel rose dans le format amatrice surprise dans leur cuisine ….c’est l’espece de clash entre plusieurs frances qu’on oppose souvent et des tempos tellement opposés.

Facile d’entendre le canapé grincer, le mec qui regarde le foot ou des jeux televisés derrière.C’est sur qu’on dérange un peu.C’est inévitable.Et puis aucune connivence avec la semi-pro provinciale.Elle arrête son repassage, peut finir son sudoku mais somme toute s’applique tout en restant discrète.
le truc c’est que si on est pas fan des photos amatrices parfois interessantes censées consolider la conversation , c’est malaisé de rentrer dedans.Au fond, la photo du site X ou Y n’apporte pas grand chose.Quel interêt de mettre en place un marketing sous laetitia ou nanou ? Ca serait de la vraie , de la pure et brute conversation érotique? Pas certain !

On appelle d’un lieu fantasmatque vers un lieu fantasmatique et un lieu fantasmatique n’implique pas qu’on me prenne pour un connard à la limite le discours “ayez une conversation avec telle ou telle actrice ou pornstar XXXX était plus cohérent.