script one - je porte une culotte en dentelle

Un script est dynamique quand le scenario fantasmatique se met en place dans l’entre deux.Entre la voix et soi !

Donc un type appelle -genre campagne sur un numero blindé ou la meme hotesse gere 100 numeros avec des ralentisseurs genre “hard ou soft” !
Il y a comme un probleme! il hesite, marmonne.L’hotesse comprend pas tout mais elle garde son calme.Elle est assez pro.elle en a vu d’autres !Elle va pas se faire chier !
En plus elle le sent venir à 100 metres elle lui demande:t’as des fantasmes particuliers ?
Non, mais …

et il lache le morceau : il porte une culotte de soi ou en dentelles de sa femme et il le dit sur un mode super distant du genre factuel !
Elle reste cool -elle a calibré le mec - elle lui dit et ça t’excite ? On ne s’attend pas à ce qu’il réponde non , mais c’est possible!

LA suite est pas simple parce que le mec ne l’aide pas beaucoup ! Soit c’est un fantasme homo -bi -sm soit , c’est juste l’excitation de dire Je porte la culotte de ma femmela logique du fantasme est pas du tout evidente dans l’espace audiotel parce qu’on peut imaginer que le type délire à voix haute !

Ca implique que l’hotesse doit être super pro et faire résonner chacun de ses mots pour construire le scenario qui promet de pas être simple.
En fait le mec il veut se faire prendre etc…Elle est fine , elle tente le coup grosse bite mais là ça marche pas ou plutôt ça prend pas comme du ciment qui ne prend pas assez vite…Le mec ne rentre pas dedans.
Il reste dehors à la porte !!
Et là , elle joue son dernier atout, la maitresse cruelle ! pour le petit pépé vicelard ! Et là ça marche, c’est vendu ! le mec court : insultes, humiliations, c’est l’éclate totale…
Elle est pro mais ça l’a un peu saoulé! elle a caché sa joie !
script 2 demain.